LES ORIGINES DE LA TANGO-THÉRAPIE

Un peu d'histoire...

Au VIème siècle avant J.C., Pytagore « faisait commencer l'éducation par la musique, au moyen de certaines mélodies et rythmes, grâce auxquels il produisait des guérisons dans les traits de caractère et les passions des hommes, ramenait l'harmonie entre les facultés de l'âme », Jamblique, Vie de Pythagore.

Et la Tango-Thérapie, qu'est-ce donc ?

La Tango-Thérapie est l'utilisation du tango dans toutes ses manifestations artistiques : la musique, le chant, la danse et la poésie appliqués comme outils éducatifs-thérapeutiques, tant dans le domaine de la prévention primaire que dans le traitement de divers problèmes et/ou pathologies, dans le but de promouvoir la santé psycho-physique-sociale dans les différentes étapes de la vie, un développement harmonieux, une plus grande intégration sociale et une meilleure qualité de vie. Par Lic. María Eugenia Cuyás et Lic. Rosa Beatriz Sostnisky.

Le Tango comme activité thérapeutique est né progressivement dans les années 80, tant aux États-Unis qu’en Argentine, grâce à plusieurs expériences ayant prouvé d’importants bienfaits sur la santé bio-psycho-sociale.

Au début des années 2000, les premiers ateliers de Tango-Thérapie ont été réalisés par la psychologue argentine Silvana Perl à l’hôpital J.T. Borda, un hôpital psychiatrique de référence à Buenos Aires. Dès lors, le tango apparaît comme discipline thérapeutique et commence à consolider sa méthodologie et ses approches d’intervention.

Le premier congrès international de Tango-Thérapie a eu lieu à Rosario en 2008.

En Suisse, cette méthode se développe depuis 2011 grâce à divers ateliers ludothérapeutiques directement soutenus par l’association fondatrice de Tango-Thérapie en Argentine (AATT) et animé par des Tango-Thérapeutes certifiés.

a7303f723acfe8b72aaf58f2cec8592e-2.jpg